Vernon Giverny website in English

Please click on the flag
La collégiale de Vernon
Un dossier complet consacré à ce monument remarquable
Cliquer sur la photo pour y accéder

Documents à télécharger
Cliquer sur l'icône pour y accéder
Les maisons à pans de bois
Un dossier complet consacré au riche patrimoine de notre ville
Cliquer sur la photo pour y accéder
 
Vernon Giverny Website auf deutsch
Bitte, auf die Fahne clicken
 

Passer la souris sur les photos et les icônes pour obtenir des informations complémentaires
Le vieux moulin de Vernon
Cliquer sur la photo pour l'agrandir
La fondation Monet à Giverny
Cliquer sur la photo pour l'agrandir
La tour des archives à Vernon
Cliquer sur la photo pour l'agrandir
Des visites, oui, mais il y a bien autre chose a faire à Vernon
Cliquer sur la photo pour l'agrandir
Balades et randonnées autour de Vernon
Cliquer sur la photo pour l'agrandir
Les musées de Vernon et Giverny
Cliquer sur la photo pour l'agrandir
Une balade dans les rues de Giverny
Cliquer sur la photo pour l'agrandir
Le bassin des nymphéas à Giverny
Cliquer sur la photo pour l'agrandir
Le château des Toutelles à Vernon
Cliquer sur la photo pour l'agrandir
onclick="OpenPopUp('mur-chateau.htm','mapage',200,300)" type="button">

Ménilles
Un village de la vallée de l'Eure
Patrimoine  et promenade



     Ménilles peut être le but d'une agréable promenade qui allie  paysages et patrimoine

  Une agréable promenade pour commencer ( ou pour terminer !)
  (Départ, parking du cimetière.)

En empruntant le chemin herbeux qui prolonge la route et le parking du cimetière, on parcourt  le sentier de la Côte Lubin, au milieu de  pelouses sèches et de friches couvertes d'arbrisseaux, là où jusquà la fin du 19è siècle la vigne poussait en abondance, fournissant un vin réputé.


Tout le long de ce chemin, la vue  se developpe sur le bourg de Ménilles, vers Pacy sur Eure  en amont ( à gauche)  et en direction de Cocherel et au delà (à droite). La vallée de l'Eure offre une vue gaie et verdoyante. En bas, les grands arbres soulignent les courbes de la rivière en la laissant apparaître ça et là au détour d'un méandre.

Le coteau  et les éboulis calcaires, qui empêchent l'eau de stagner possèdent une exposition idéale favorisant le développement de certaines espèces rares pour la région.  L'amateur de botanique sera ravi... et le  'simple' promeneur  tout autant

( 40 minutes  aller et retour - Aller jusqu'à une route goudronnée et  revenir par le  même chemin.  )    
     Clic pour agrandir




  Près du parking, un bel ensemble  de constructions mérite quelques minutes d'attention.


Tout à  l'arrière de l'église, en regardant à travers  d'anciennes fenêtres gothiques installées dans un mur, on peut voir la façade d'un magnifique manoir ( fin 17e siècle, probablement) qui  fut un  temps le presbytère de l'église.  Le curé d'alors ne devait pas manquer de moyens financiers !


Clic pour agrandir la photo


           
L'église saint Pierre - saint Paul, bâtie à mi-côte est à l'origine une construction de la fin du XIIIè. .

La façade est constituée par une tour massive légèrement déportée, où se dessine un portail de style Renaissance  (daté de 1562) richement agrémenté de sculptures :
des voussures comportant plusieurs rangées de pampres, feuillages frisés;  des dais gothiques flamboyants et  des temples antiques découpés à jour abritent diverses  figurines.  Cette façade, classée par les Monuments Historiques, est vraiment remarquable.
           
        

La large nef, longue de cinq travées, est séparée des bas-côtés par des arcades à doubles piliers cylindriques.

 Du côté sud, de deux travées voûtées sur croisées d'ogives semblent être d'une construction antérieure au XIVè siècle. La voûte en lambris, semblable à une coque de navire retournée, est typique des églises normandes. Les colones supportent les statues  des douze apôtres - réprésentatiojn courante dans nombre d'églises normandes ( qui, dans  l'Apocalypse de Jean, évoquent  cette description de la Nouvelle Jérusalem  "La muraille de la ville avait douze fondements, et sur eux les douze noms des douze apôtres de l'agneau".)
      
La cuve hexagonale des fonts baptismaux (fin du XVè siècle ou début XVIe) porte visages d'angelots et oiseaux, ainsi qu'une double rangée de pampres rappelant le passé vinicole de Menilles.

Le retable baroque à hautes colonnes et boiseries peintes en trompe l'oeil et doré à la feuille a retrouvé la croix de bois qui le coiffait.
     
        
Une  église intéressante à visiter mais trop rarement ouverte...
        

     



    



    

    .

 
 Le château, aujourd'hui propriété de la ville de Gennevilliers, ne se visite pas

Juste en dessous de l'église, le château, derrière son mur d'enceinte, est une  élégante construction de la fin du XVIe - début XVIIe .
Cette construction remplace d'autres plus anciennes , dont l'une aurait pu être située sur la butte derrière l'actuel château.


Il est vraisemblable que le mur de façade ait été élevé précédemment à la construction du château actuel vu qu'il porte un cryptographe évoquant Henri II et Catherine de Médicis.,



    
Dessins exécutés en briques sur le mur d'enceinte du château. Que signifie cette sorte de rébus?  Cliquer ici

Accès au départ de Vernonprendre la direction Pacy / Evreux, Autoroute A13 / Rouen. Passer  les deux ronds-points d'accès à l'autoroute, continuer vers Pacy / Evreux. Envron trois kilomètres après l'autoroute, prendre une petite route à droite (pancarte : Menilles). Dans Ménilles, en descendant une côte (attention route assez raide at assez étroite) on aperçoit l'église à gauche. Stationnement facile  devant le cimetière, sur la  route  à droite juste avant l'église.

  <<  Retour page   Randonnées et promenades
  <<  Retour page   A voir dans les environs