Vernon Giverny website in English

Please click on the flag
La collégiale de Vernon
Un dossier complet consacré à ce monument remarquable
Cliquer sur la photo pour y accéder

Documents à télécharger
Cliquer sur l'icône pour y accéder
Les maisons à pans de bois
Un dossier complet consacré au riche patrimoine de notre ville
Cliquer sur la photo pour y accéder
 
Vernon Giverny Website auf deutsch
Bitte, auf die Fahne clicken
 

Passer la souris sur les photos et les icônes pour obtenir des informations complémentaires
Le vieux moulin de Vernon
Cliquer sur la photo pour l'agrandir
La fondation Monet à Giverny
Cliquer sur la photo pour l'agrandir
La tour des archives à Vernon
Cliquer sur la photo pour l'agrandir
Des visites, oui, mais il y a bien autre chose a faire à Vernon
Cliquer sur la photo pour l'agrandir
Balades et randonnées autour de Vernon
Cliquer sur la photo pour l'agrandir
Les musées de Vernon et Giverny
Cliquer sur la photo pour l'agrandir
Une balade dans les rues de Giverny
Cliquer sur la photo pour l'agrandir
Le bassin des nymphéas à Giverny
Cliquer sur la photo pour l'agrandir
Le château des Toutelles à Vernon
Cliquer sur la photo pour l'agrandir


Vernon et Giverny : votre destination terroir en Normandie


Chaque région a ses spécificités gastronomiques et ses traditions culinaires qui sont le fruit de l'imagination, parfois du génie, d'hommes et de femmes qui ont su adapter les produits que leur terroir offre. En Normandie, le patrimoine culinaire est important et un des tout premiers de notre pays. Cela est dû à la diversité et à la richesse de ses produits locaux.

Elevage, agriculture, production cidricole sont des activités traditionnelles de la Normandie, mais dans les dernières années se sont ajoutées d'autres productions - moins typiquement normandes, comme le foie gras - que le savoir-faire régional a su porter à leur meilleur niveau

Le pays de Vernon et Giverny, porte de l'Eure et de la Normandie, est fier de ses produits locaux qui contribuent au plaisir d'un séjour dans lequel se marient histoire, tourisme, art et gastronomie.


Les pommiers sont une des composantes classiques du paysage normand. Les pommes nous viennent pourtant de l'ouest, peut-être même de Gascogne et leur introduction ne remonte qu'au moyen Age : les rois de Navarre, comtes d'Evreux au 14ème siècle les cultivaient naturellement autour de Pampelune et Biscaye.



A cette époque, ici, on appréciait avant tout la cervoise , la bière et le vin - même le vin local d'une médiocre qualité. La vigne grimpait le long des coteaux de la Seine, de l'Eure et de l'Iton principalement sur les domaines des abbayes. Dans le département de l'Eure le cidre s'est imposé plutôt tardivement, seulememnt à partir du XVème siècle, comme la boisson 'officielle' des Normands

La Normandie ne serait pas ce qu'elle est sans les produits dérivés du cidre, dont l'eau de vie de cidre -connue sous le nom de 'calvados' - et qu'on appelle familièrement 'la goutte' . A goûter aussi le pommeau (apéritif à base de cette 'goutte') ou les gelées faites à partir de jus de pommes.

Comment fait-on le cidre ?
Comment fait-on le calvados ?

L'élevage bovin et la production laitière, moins développés que dans d'autres parties de la Normandie, fournissent aussi d'excellents produits.
Connaissez-vous, par exemple, la confiture au lait ? Cuisinée avec 83% de lait fermier Normand et seulement 17% de sucre, très onctueuse , elle peut se consommer sur du pain ou des crêpes... ; les plus gourmands la mangent à la petite cuillère; ajoutée dans le café ou le thé, elle remplace à la fois le lait et le sucre.




Et la bière ? Pourquoi pas. Plusieurs excellentes micro-brasseries locales produisent des bières normandes dans la pure tradition artisanale, comme la Hotteterre que brasse un agriculteur à La Couture Boussey (une vingtaine de km au sud de Vernon) depuis 1975.

Le Noyau de Vernon est une liqueur à base de noyaux de cerise. Ce fruit pousse en abondance sur les coteaux de la rive gauche de la Seine, en aval de Vernon.

Fabriquée à Vernon même à ses débuts, puis dans un village de la périphérie, cette liqueur, comme toutes les autres, souffre d'une désaffection générale pour ce type d'alcool. Dommage car c'est un excellent produit régional consommé avec beaucoup (ou beaucoup trop) de modération !

Mais les visiteurs avertis savent où le trouver, le déguster et l'apprécier. 




 

Les producteurs normands vous accueillent : vente à la ferme, visite d'installations agricoles, goûters et collations à la ferme

 

 
 

La Ferme des Ruelles

27 510 Tilly
 Tél. 02 32 52 74 61 ou 06 09 43 21 32 - Fax : 02 32 53 46 71
http://perso.wanadoo.fr/fermedesruelles
email : michel.galmel@wanadoo.fr

Visite : Michel Galmel vous propose une visite accompagnée d'une dégustation de produits faits à la ferme : cidre (médaille d'argent 2010, médaille de bronze 2011 au Concours Agricole de Paris), jus de pomme, etc. .

Vente à emporter: On trouve à la boutique tous ces produits et d'autres comme les oeufs, le miel, les gelées, les confitures et d'autres produits fermiers .

Fermé le dimanche - Groupes sur rendez-vous


Ci-dessus, Monsieur Galmel au travail dans la cave et une vue des vergers de pommiers

La ferme des Ruelles propose aussi des chambres d'hôtes Infos ici

Accès : direction Gisors / Beauvais et prendre à gauche peu après le haut de la côte. Distance : 6 km de Vernon


Le Verger de Giverny

1 rue Ste Geneviève - La Chapelle St Ouen 27620 Bois Jérôme

 Tél. 02 32 51 29 36 - Fax 02 32 5117 44
 
verger-giverny@wanadoo.fr

Visite
M. et Mme Couturier vous feront visiter la cave et vous expliqueront la fabrication du cidre et les techniques de la distillation. Dégustation gratuite.
Vente à emporter de produits du terroir (confitures maison, pain d'épice, miel, fromage de chèvre, terrines, cidre, apéritif, eau de vie de cidre (la 'goutte'), jus de pomme).



Goûters et collations à la ferme
Si le soleil est au rendez-vous, vous pourrez profiter de la terrasse à l'abri des parasols ; , ou dans une grande salle, collation ou goûter à la ferme par exemple.
Groupes :sur réservation - Individuels : le samedi, dimanche et jours fériés de 15h à 18h.

Du 1er avril au 31 octobre, ouvert de 10h30 à 19h, fermé le lundi

Accès: de Giverny, monter la petite route devant la mairie (rue Blanche Hoschedé) et continuer tout droit. Itinéraire fléché plus loin.
Distance: 2;5 km de Giverny

 

Le pressoir d'or

Saint Jean de Frenelles - 27150 Boisemont 

 Phone :02 32 69 41 25 - Fax: 02 32 69 43 17
   www.pressoirdor.com
  
earldore@wanadoo.fr



Voir ICI aussi la page consacrée  au Pressoir d'Or
Au cœur du Vexin Normand, entre Paris et Rouen, le Pressoir d'Or vous accueille seul ou en groupe pour vous faire découvrir les secrets de fabrication du cidre. Entrez et découvrez une ferme datant des 17 et 18ème siècles, ses bâtiments à colombages et briques rouges, ainsi que le verger de pommiers.

Le Pressoir d'Or a reçu plusieurs médailles au Concours Général Agricole: médaille d'or en 2014 pour le cidre, médaille de bronze en 2015 pour le Pétill'pomme framboise, et vous fera déguster ses produits avec plaisir. Vous découvrirez aussi beaucoup d'autres produits du terroir tels que le calvados, le cidre de glace, les confitures...

Pour les groupes, possibilité de visites guidées et commentées de la cave, du musée d'anciens objets cidricoles et dégustation (4€ par personne)

Horaires d'ouverture : du lundi au samedi de 14h00 à 18h00 et le lundi, le mardi, le jeudi et le vendredi de 9h00 à 12h00.

Accès: de Vernon, traverser le pont et prendre à gauche, direction Gisors. A 10 km, aux Tilliers, prendre à gauche sur la N14 vers Fleury / Rouen. Faire encore 10km jusqu'à Frenelles - Boisemont
Distance: 31 km de Vernon



 

Brasserie Hotteterre

12, rue Hotteterre - 27750 La Couture Boussey - France 

De Vernon, aller à Pacy sur Eure, et prendre la D836 vers Bueil, (et Ivry la Bataille).Dans Garennes sur Eure, après le pont sur l'Eure, prendre à droite et presque aussitôt à gauche (D69) vers La Couture Boussey. La ferme se trouve vers le centre du village, envirion 100 m avant l'église.

 Tel : 02 32 36 76 06 - Fax : 02 32 26 16 40
   http://www.brasserie-hotteterre.com/
   jeremie@brasserie-hotteterre.com


En mars 2000, Denis Thiebaut, agriculteur élabora son premier brassin de bière dans l'ancienne écurie de sa ferme renouant ainsi avec une tradition ancestrale (fermentation haute, bière non filtrée, non pasteurisée, réfermentée en bouteille) presque oubliée sur les terres normandes. Il lui donna le nom du musicien couturiot qui illumina la cour du roi soleil 300 ans plus tôt : Hotteterre

Si aujourd'hui, la production est délocalisée, vous pouvez néanmoins visiter la brasserie d'exposition et découvrir les secrets de la bière artisanale.

Visite sur rendez vous pour les groupes (3€/personne) avec dégustation des bières. La visite dure environ 45 minutes.

La visite est suspendue provisoirement pendant les travaux d'amélioration.

Vente : blondes, rousses, brunes. Bières de Noël. Aigrette de bière. Non filtrées, non pasteurisées, ces bières conservent tous leurs arômes naturels.
Et aussi en boutique : rillettes, pâtés, confiture, jus de pomme, cidre, poiré

Boutique et salle de dégustation ouverte tous les jours entre 9h30-12h30 et 14h30-18h00

Samedi et dimanche sur rdv. Pompe à bières en location

Pendant la durée des travaux, la boutique et la salle de dégustation sont ouvertes tous les jours  mais uniquement sur rendez-vous,

Possibilité d'organiser vos évènements : thé dansant, goûter, concert privé, etc.... La Ferme des Luthiers bénéficie de deux salles  (jusqu'à 180 personnes ou 250 personnes en cocktail)   (Infos ici)

 Dans L’ancienne bergerie, des chambres d'hôtes calmes et lumineuses vous accueillent. (Infos ici)

La houblonnière de la brasserie


Journées Portes Ouvertes
"Bienvenue à la ferme"



La plupart de ces producteurs locaux, membres du résaeu "Bienvenue à la Ferme", participent à des Journées Portes Ouvertes

Ils organisent alors des visites plus approfondies de leur exploitation, souvent accompagnées de panneaux explicatifs, de vidéos, etc...

Journées Portes Ouvertes du Réseau " BIENVENUE A LA FERME "

Chambre d'Agriculture de l'Eure Tel : 02.32.78.80.50
  www.normandiealaferme.com et www.agri-eure.com


Les produits proposés par le Pressoir d'Or

Les marchés à Vernon pour trouver les produits du terroir

Marchés

 Mercredi (matin ) : alimentaire - Place de Gaulle
Samedi (journée) : alimentaire (le matin seulement) - Place de Gaulle et rues avoisinantes.
     Le marché du samedi est particulièrement bien approvisionné et achalandé.
Marché artisanal
Dès le 8 mai 2015, et tous les 2e et 4e vendredis du mois jusqu'à fin septembre.
Situé au pied de la Collégiale, en nocturne de 16h à 22h, vous y trouverez des produits de qualité et fait maison.



 

Fabrication du cidre


Pas de bon cidre sans des bonnes pommes :
le cidre est réalisé par un judicieux assemblage de plusieurs variétés (mélange de :pommes douces , de pommes acidulées et de pommes amères ) qui sont d'abord triées, lavées et broyées afin d'en extraire le jus.


Après le pressage, le jus brut - appelé ' moût - est stocké soit dans des tonneaux comme autre fois, soit, dans les cidreries industrielles, dans des cuves de fibre de verre, bien plus pratiques pour le nettoyage que les tonneaux.



Broyage et pressage des pommes au 17ème siècle  

Trois à six jours après le pressage, un dépôt naturel contenant, des fragments de peau, de la pulpe et de la cellulose remonte naturellement à la surface en formant un "chapeau brun"
On soutire alors le liquide situé en dessous du chapeau brun, ce qui permet de récupérer un moût déjà partiellement clarifié.

La fermentation naturelle commence alors : pendant six mois environ, le jus de pomme se transforme lentement en cidre en absence d'air sous l'action des levures présentes naturellement dans les pommes. Différentes conditions (température, en particulier) permettent de rendre cette fermentation la plus lente possible afin de favoriser le développement des arômes. Dans cette opération , le sucre se transforme en alcool et en gaz carbonique. Plus la fermentation avance, plus le taux d'alcool augmente et le taux de sucre, diminue.
Quand le cidre a atteint le degré d'alcool ou de sucre souhaité, on arrête la fermentation : ainsi peut-on produire du cidre doux (sucré) au début, puis dans les jours qui suivent du cidre mi-sec, puis et enfin sec. On peut aussi éventuellement mélanger plusieurs cidres (c'est le principe de l'assemblage, courant pour le champagne, par exemple). Enfin, après un dernier filtrage, le cidre est prêt à être embouteillé.

Fabrication de l'eau de vie de cidre (Calvados)

La distillation est le processus qui est au coeur de la fabrication . Elle consiste essentiellement à récupérer l'alcool contenu dans le cidre , en tirant profit de ce qu'il s'évapore à une température plus basse que l'eau, soit environ 80°C.

Deux types d'alambics peuvent être utilisés pour cette opération,
* l'alambic traditionnel, dit à repasse, dans lequel le cidre est distillé deux fois
* l'alambic à simple distillation, dit à colonne.
Dans les deux cas, le cidre est lentement chauffé dans la chaudière. Les vapeurs d'alcool qui s'échappent sont collectées et condensées par refroidissement . On élimine les produits obtenus en début et en fin de distillation (les "têtes" et les "queues") qui contiennent des alcools d'une qualité insuffisante et on ne conserve que les cœurs qui titrent environ 70 degrés. Avec 6 kg de pommes, on a obtenu 5 litres de cidre, qui donnera une bouteille de 70 cl d'eau de vie à 40 degrés.

La 'goutte' doit alors vieillir en en fûts de chêne pour son parfait achèvement. Enfin on procède à des assemblages de diverses eaux afin d'associer les qualités complémentaires de chacune.