De quand ça date ?

Les travaux de la Collégiale de Vernon se sont étirés sur plus de cinq siècles, du XIème au XVIème. Au fil du temps la manière de construire a évolué: regarder les bases des colonnes ou bien lever la tête vers les chapiteaux permet de savoir avec une certaine précision de quelle époque date telle ou telle partie de l'église.

Can you tell how old it is?

Construction work lasted over five centuries, from the 11th until the 16th, and building techniques considerably evolved over that time: looking down at the bases of the columns and piers or up at the capitals enables the visitor to ascertain the date of the various parts of the building.

 

1 - Bases de piliers / Base of columns and pillars
Les plus précieux éléments de datation que nous offrent les monuments sont sans doute les bases de colonnes. A Vernon, à une exception près, il n'existe aucune base apparente avant celles datant de 1350. En effet, le dallage du choeur a été surélevé au XVIIème siècle à cause des crues de la Seine, et donc les bases sont cachées sous le pavage actuel, à l'exception d'une seule qui a été mise à jour lors de travaux il y a un siècle. The bases of columns and pillars are the most precious items to date a monument. However, in Vernon, except one, no base dated earlier than 1350 can be seen: indeed, the floor level was raised in the 17th century (because of frequent river floods) so that the bases are hidden below today's paving, except for the one that was brought back to light during restoration work a century ago.

Vue du bas côté sud qui montre a/ au premier plan, contre la grille: une colonne romane qui disparaît dans le dallage. b/ juste derrière, une base de colonne de la deuxième moitié du XIVème siècle, c/ au second plan, les bases des piliers du XVème.

View of the south aisle showing a/ in the foreground, next to the railings, a Romanesque column, the base of which is buried under the paving stones, b/ next to it, the plinth of a 1350 - 1380 pillar, c/ in the background, 15th century pillars.

 
Base de colonnes romanes Base of Romanesque columns
Au début du roman, on avait deux anneaux de pierre (des tores) séparés par une gorge. Cependant, plus tardivement, le tore inférieur est devenu une grosse moulure convexe (une scotie) et une sorte de griffe joint cette dernière à l'angle inférieur de la plinthe. Cette disposition est typique de la fin du 11ème siècle, et du 12ème, et c'est celle qu'on peut voir à Vernon avec la scotie et les griffes.

At the beginning of Romanesque architecture, there were only two stone rings (of the same size) called annulets or tori separated by a a groove. However, the lower ring later grew into a large convex moulding (called a scotia) and a claw-looking ornament (called a spur) joined it to the corner of the pedestal. This arrangement is typical of late 11th c. or 12thC. Romanesque style, which is the one we can see in Vernon with the scotia and spur.

Base de piliers du 14ème siècle Base of 14th century piers
Dans la seconde moitié du 14ème siècle, le profil est vertical et presque plat: la gorge entre les tores n'est plus qu'une haute plinthe (octogonale, comme les chapiteaux). Le tore supérieur est aplati et déborde largement sur la plinthe. In the second half of the 14th century, the longitudinal section shows a rather flat vertical profile, the groove between the stone rings has become a long and high plinth ( it is also eight-sided, just like the capitals) and the upper ring is flat and protrudes over the plinth.

Base de piliers du 15 ème siècle Base of 15th century piers
La forme est complexe et tourmentée avec des arêtes vives et des gorges très marquées qui s'entremêlent et l'ensemble est n'est plus qu'un élément de décor entourant le pilier. The shape is complex and over-elaborate, with sharp nosing and deep grooves that blend together and the whole thing is nothing more than decoration and enrichment around the pier.

 

2 - Chapiteaux / capitals

 

Bien que l'époque romane ne soit pas le sujet ici, la Collégiale Notre-Dame possède de remarquables chapiteaux romans qu'il serait dommage de ne pas prendre en compte en même temps que ceux des époques postérieures.

 

Although Romanesque architecture is not the topic here, Our Lady Church exhibits several remarkable Romanesque capitals; it would be a pity not to pay attention to them before proceeding to a quick description of those of later centuries.

     
Chapiteaux romans (Avant 1150)
Lourds, et puissants, ils sont directement dérivés des chapiteaux antiques. Leur fonction est de supporter la construction au dessus.
La collégiale de Vernon en possède trois types.
  Romanesque capitals (before 1150)
Heavy and powerful, they derive from the capitals of Roman times. They are definitely for taking the load off the higher parts of the building.
The church possesses three different types.
  • Chapiteau d'un type courant avec un décor de plantes aux formes très stylisées, inspirées des chapiteaux corinthiens.
  • Capitals with a standard pattern of conventionalised foliage drawing from the Corinthian capital.
  • Chapiteau décoré de palmettes et de motifs géométriques. (Style anglo-normand, bien représenté dans la crypte de l'Abbaye aux Dames à Caen ou bien dans la collégiale St Hildebert à Gournay en Bray.)
  • Capitals decorated with geometric and palm-leaf motifs. They can be compared with those in the crypt of Trinty Abbey in Caen or in the Collegiate church of St Hildebert at Gournay-en-Bray (both in Normandy).
  • Chapiteau avec des animaux plus ou moins mythiques. Ce chapiteau est directement inspiré de ceux de Saint Benoît sur Loir
  • Capitals with mythical animals. They take their pattern from those in Bernay (Normandy) and Saint Benoît sur Loire (in the centre of France).

Pour plus de détails sur les chapiteaux romans, prière de voir la page Intérieur / Choeur roman
For further details about the Romanesque capitals, please refer to the 'Inside / Romanesque Choir' page.


Chapiteaux gothiques (1200 - 1250)
Les anciens chapiteaux à feuilles font place à d'autres plus élaborés, comme ceux du carré du transept de la collégiale. Toute la corbeille est couverte de feuillages stylisés se retournant en crochets à leur extrémité.

Gothic capitals (1200 - 1250)
The older capitals with rough leaf-work are now replaced by more elaborate ones, like those in the transept. The whole corbel is covered with conventionalised leaf-work that ends up in crockets.

Chapiteaux gothiques (1350 - 1380)
A partir du milieu du 14°s, le chapiteau cesse peu à peu d'être un support pour devenir un ornement. Ils deviennent octogonaux, et les crochets font place à des rangées de feuillages plus fins et plus réalistes.

 

Gothic capitals (1350 - 1380)
From the middle of the 14th century onward, capitals stop being used solely to help support weight from above and tend to become mere ornaments. They are now eight-sided and the crockets have given place to fine and more realistic foliage.

 

Type plus rare de chapiteaux de la même époque avec des figures humaines.
A rarer type of capitals of the same period showing human figures.
Chapiteaux gothiques (1380 - 1500)
Dès la fin du 14ème siècle, le chapiteau n'ayant plus aucune utilité est réduit à un sorte de petit bouquet de feuillage ou même disparaît totalement (aucun exemple ne se trouve à Vernon). Les piles montent d'un seul jet du sol à la voûte, donnant cette impression d'élan vertical, de légèreté qui caractérise les édifices ce cette époque et les chapiteaux ne sont plus que des coques évidées et feuillagées.
Gothic capitals (1380 - 1500)
As early as the end of the 14th century, as capitals are no longer necessary, they either completely disappear (no example of this is to be found locally) or become tiny bunches of leaves. The pillars soar straight up from the ground to the vault, thus providing this upward movement of lines which is a characteristic feature of 'flamboyant' Gothic architecture and the capitals are nothing but hollow shells adorned with meagre leaf-work.

 
Chapiteaux renaissance (1500 et plus tard)
Leur seule fonction est décorative, telle celui-ci décoré de putti.

Renaissance capitals (1500 onward)
They are merely ornamental pieces such as this one decorated with putti.

p

Quelques pages plus pointues pour les curieux, les spécialistes et les autres aussi...
A few pages for amateurs and others...
Le symbolisme de l'église / Church symbolism

La genèse du gothique / Genesis of Gothic architecture:

Quelques pistes pour dater un édifice gothique / A few ways to give a Gothic building a date cette page / this page

Le gothique flamboyant / 'Flamboyant' gothic

Pourquoi ce nom de 'Gothique'? / Why is it called 'Gothic'?

Copyright 2005

Retour page Intérieur - Retour page Extérieur

Back to 'Inside' page - Back to 'Outside' page