English version


INTERIEUR
Gothique 12 - 13ème siècle


Cette page est temporaire...
Il reste quelques photos à faire et un commentaire à rédiger avant de pouvoir envisager la page définitive.
Veuillez m'excuser.

En 1136, le roi Louis VII assiégea Vernon, lançant plusieurs assauts qui, à n'en pas douter, durent endommager la Collégiale.C'est de ces années que datent d'importants travaux de réfection, en particulier la création d'un déambulatoire voûté d'ogives qui s'appuyait sur le choeur roman. C'était un des tous premiers exemples du style gothique, qui venant d'Angleterre, arriva en Normandie dès le début du XIIème siècle, bien avant que les architectes et maîtres d'oeuvre de l'Ile de France ne le découvrent.
Malheureusement, cette partie gothique qui aurait été du plus haut intérêt pour les archéologues et les historiens de l'art a été détruite au XVIIème et XVIIIème siècles quand le déambulatoire a été revoûté.

Les premiers pas du gothique
Ancienne tour lanterne
Plus tard, vers 1220, on a décidé de construire une tour au dessus de la croisée du transept.
Pour ce faire, il a fallu renforcer les quatre piles qui allaient la supporter et c'est ainsi que la croisée est maintenant formée de deux arcs romans en plein cintre et de deux arcs brisés en tiers point, à l'entrée du choeur et vers la nef.

Ces arcades ogivales pourraient être attribuées à l'architecte de l'église du Petit Andely, disent certains auteurs.

PHOTO DE CES ARCS à placer ici

La tour centrale a été érigée vers 1220, avec des voûtes d'ogives au dessus du premier étage. A l'origine, cet étage servait à éclairer le choeur (avant que ne soit établie la voûte inférieure au 15ème siècle). Cette " tour lanterne" est typique de la construction normande. Mais au 15ème siècle, la travée centrale du transept a été voûtée sur six nervures prismatiques convergeant vers une clef annulaire, coupant du même coup en deux la tour qui n'a plus sa fonction d'éclairage de la croisée des transepts et créant ainsi une salle autonome dans la tour elle même.

PHOTO DE CETTE VOUTE à placer ici

Ainsi a-t-on aujourd'hui cet immense mur aveugle qui contraste avec la richesse générale de la nef, mur qui est en fait le mur extérieur Ouest de la tour, maintenant englobé dans l'intérieur de l'église..
Une baie, encore bien visible derrière la statue du Christ en Croix, aérait le comble de la nef romane primitive de dimensions bien moindres que l'actuelle, ainsi qu'on peut le constater.. La section des murs primitifs est très apparente de part et d'autre de l'arcade ouverte et en construisant la nef actuelle, on a pris soin de reporter ses piles le plus loin possible en dehors, afin d'obtenir un élargissement de 5 pieds, c.a.d. 1,65 m.

.



Quelques pages un peu plus pointues
pour aller plus loin: ...

Le gothique est-il vraiment né en France? Comment distinguer le gothique du 12 - 13ème de celui du 14ème et du 15eme siècle? etc, etc...


Copyright 2005
Glossaire

Intérieur : [Introduction] [Choeur roman] [Gothique 12° - 13°s] [Gothique 14° - 15°s] [Renaissance] [Petites sculptures]

[Histoire] [Extérieur] [Intérieur] [Mobilier] [St Adjutor] [Vitraux] [Orgue]