English version

 

 

INTERIEUR
Introduction



En pénétrant dans la Collégiale, le visiteur peut être impressionné par cette magnifique construction comprenant une nef, deux bas-côtés, six travées et treize chapelles latérales.

Le visiteur est surpris par une architecture peu courante dans les églises. Le plus souvent, on a affaire à une choeur plus élevé et plus clair que le nef, alors qu'ici c'est exactement l'inverse. L'intérieur est clairement divisé en deux parties, qui correspondent à deux campagnes de constructions (voir les pages "histoire"): le choeur, le transept et l'abside d'une part, la nef d'autre part, haute de 22 mètres et qui domine les parties plus anciennes.

 

 

 

 

Cette coupure est nettement matérialisée par le grand mur aveugle qui termine la nef au niveau du transept. (Derrière ce mur se trouve la tour du XIIIème siècle.) Cette division contribue à mettre en évidence la hauteur de la nef en créant un bel effet d'envolée. On peut penser que les bâtisseurs de la fin du XVème siècle ont reculé devant le coût financier d'une opération d'envergure qui, aurait amené le choeur, le transept et l'abside à une hauteur comparable - ou même supérieure - à celle de la nef mais qui aurait aussi nécessité de détruire la tour lanterne.

 

 

Récapitulatif des diverses étapes de la construction


Dimensions principales:

 

Lorsqu'il pénètre dans une église, le touriste ou le visiteur moderne ne voit souvent que l'aspect architectural et artistique de celle-ci et il oublie que c'est avant tout un édifice religieux et que ses bâtisseurs ont voulu en faire la Maison de Dieu, la représentation terrestre de la Jérusalem Céleste. Le mot grec 'Ekklesia', qui est devenu 'église' en français, signifie 'Maison de Dieu' et est utilisé depuis le troisième siècle pour désigner ce lieu de prière qui à partir du XIème siècle, doit manifester aux regards de tous la magnificence du Tout-Puissant. L'église déploie un ensemble de formes architecturales dont chacune possède sa fonction et sa signification. Il n'est donc pas étonnant que les pierres et leur ordonnancement soit chargés de symboles et de significations cachées, que l'homme du Moyen-Age (même si cela n'englobe pas la totalité des fidèles, et de loin!) savait trouver, déchiffrer et comprendre.


Le symbolisme dans l'église.



Quelques pages un peu plus pointues
pour aller plus loin: ...

Quels sont les mouvements de pensée à l'origine du gothique? Comment a-t-on pu élever une dentelle de pierre à plus de 30 ou 40 mètres de hauteur? Comment distinguer le gothique du 12 - 13ème de celui du 14ème et du 15eme siècle? etc...

 

 


Copyright 2005
Glossaire
Intérieur : [Introduction] [Choeur roman] [Gothique 12° - 13°s] [Gothique 14° - 15°s] [Renaissance] [Petites sculptures]

[Accueil] [Visite rapide]
[Histoire] [Extérieur] [Intérieur] [St Adjutor] [Mobilier] [Vitraux] [Orgue]
[Liens] [Webmestre] [Paroisse] [Remerciements]


Site
Vernon - Giverny